Chronique #5: la Mémoire de Babel de Christelle Dabos

Hello les dragons! Par cette très chaude journée d’été (et alors que je m’apprête à faire un plongeon dans la piscine), je vais vous parler d’un de mes derniers coups de coeur livresques: La Mémoire de Babel de Christelle Dabos!

Processed with VSCO with  preset(La Mémoire de Babel, Editions: Gallimard Jeunesse)

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

la mémoire de babel

Quel plaisir intense de replonger dans l’univers de Christelle Dabos: unique, plein de couleurs, d’émotions et de rebondissements! Nous retrouvons Ophélie en pleine dépression sur Anima, poursuivant des recherches pour retrouver Thorn… et comprendre le mystère de Dieu!

Et enfin, un jour, les choses changent, Archibald débarque! Il entraîne Ophélie avec lui et lui permet d’attendre Babel, le lieu de toutes les réponses… ou d’encore plus de questions ?

A Babel, Ophélie va rencontrer de nouveaux amis, un nouveau monde plus ou moins hostile. Elle nous embarque avec elle dans ses recherches sur Dieu, dans son fol espoir de trouver Thorn. Et nous, nous en apprenons de plus en plus sur l’univers unique crée par Christelle Dabos, son mélange des mythologies du monde, et ses personnages tellement attachants.

Je suis tombée dans ce livre après quelques chapitres, impossible de m’arrêter. J’étais embarquée dans les folles aventures d’Ophélie, je découvrais avec elle une nouvelle arche, de nouvelles règles. Comme elle, j’espérais retrouver Thorn à chaque page. Comme elle, je voulais en savoir plus sur Dieu. Et bien, je n’ai pas été déçue! Sur aucun point. Ce livre était une merveille, à tous les niveaux.

Ophélie d’abord. Je l’adore toujours. Son personnage grandit, tout en gardant cette maladresse et se manque d’assurance qui la caractérise. Bon, c’est vrai, des fois elle m’exaspère. Mais les meilleurs personnages peuvent avoir cet effet! Ça les rend quand mepme plus intéressants que ceux qui font toujours ce qu’il faut non?

Ce que j’adore aussi chez Ophélie, c’est sa capacité à faire des rencontres fortuites qui se transforment en amitié! Par sa gentillesse et son honnêteté, elle désarçonne, elle surprend. Et elle se fait aimer. Sur Babel, notre aventurière amatrice va trouver sur sa route des personnalités hautes en couleur, qui vont jouer un grand rôle dans ses réussites, ou ses échecs. Mais chacun des personnages créés par Christelle Dabos apporte quelque chose. Toujours. Ils sont tous parfaits dans leur genre, uniques et aident à construire le monde dans lequel nous évoluons à travers les pages.

L’arche de Babel en elle même est plus qu’intéressante. Elle nous jette à la face notre capacité à se mentir, à cacher sous des couches de peintures les vérités qu’on ne veut pas voir. Et pour certains des personnages, la découverte de ce fait est difficile. Jusqu’où va-t-on pour éviter de voir le monde qu’on s’est construit disparaître?

En ce qui concerne Thorn, il s’agit d’un point un peu plus épineux (hehe). J’ai appris à aimer son personnage dans les deux premiers volumes mais là… son indifférence envers Ophélie frôle la négligence! Ce n’est pas une manière de traiter la personne que l’on aime, je suis désolée. Il se rattrape un peu vers la fin, mais pendant une bonne partie du livre, j’avais envie de le secouer un peu, je vous jure.

Enfin, un dernier aspect dont je vais parler ici est la manière unique dont Christelle Dabos mélange mythologies et théologie. Le rôle que Dieu joue dans l’histoire, le rôle des esprits de famille, et toujours, cette quête de savoir que nous partageons avec Ophélie: qui est l’Autre? comment se sont formées les Arches? Qui est Dieu?
Christelle Dabos continue de construire un univers de plus en plus complexe, et les révélations se succèdent… entraînant de nouvelles questions! Dès que l’on croit découvrir quelque chose, on se rend compte que au final, nous n’avons pas bien avancé et que beaucoup reste encore à trouver!

Et je ne sais pas pour vous, mais moi, j’accompagnerai Ophélie dans sa prochaine aventure, parce que je veux savoir aussi 😉

Bisous les dragons!

Elise

7 réflexions sur “Chronique #5: la Mémoire de Babel de Christelle Dabos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s