Chronique #9: Phobos de Victor Dixen

Processed with VSCO with  preset(Phobos 1 – Victor Dixen, Editions: Robert Laffont)

Six prétendantes d’un côté.
Six prétendants de l’autre.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Phobos

Bon ok ok j’ai un peu honte… je vous dit que je n’aime pas la science-fiction et voilà en quelques semaines, je poste ma deuxièeme chronique SF. Et même plus, un deuxième coup de coeur dans le genre! Après Illuminae, je vous parle maintenant de Phobos de Victor Dixen.

J’avais entendu parler de Phobos depuis plusieurs mois, mais encore une fois, c’était de la SF, je n’osais pas. A force d’encouragements, je me suis enfin lancée. Et alors là, JE NE REGRETTE RIEN. Ce livre m’a bluffée, je ne m’y attendais pas du tout.

Nous suivons Leonora, française et magnifique, prête à embarquer sur Mars avec 5 autres jeunes filles et leurs 6 prétendants masculins. Et prête à tomber amoureuse… en suivant des règles! Au cours de ce voyage, nous allons la suivre dans ses résolutions, ses doutes, ses peurs et secrets. Nous allons la voir peu à peu s’ouvrir à ce qu’elle ressent. Et tout aurait pu bien finir… seulement, Léonora va tomber sur un secret bien gardé… et qui va tout changer.

Un secret que nous, lecteurs, connaissons depuis le début. Et pour une fois, ça n’en rend l’histoire que plus captivante. Parce qu’on attend, on espère, on s’interroge. Quand est-ce que la vérité éclatera? Et comment?

Outre cet aspect du roman, il est dur de ne pas se retrouver nous aussi addict au programme Genesis. Je dis nous aussi car dans le livre, toute la Terre regarde nos héros de l’espace et leurs amours » Et bien, je n’étais pas mieux. Le format du livre nous fait vivre les rencontres entre les prétendans et prétendantes comme si nous étions des privilégiés, et il est facile de se laisser prendre au jeu. Quel couple finira ensemble? Qui cache son jeu ? Quel sera le classement final?

Les personnages en eux – mêmes sont égalements captivants. Chacun a été choisi pour son absence d’attache à la Terre, mais également pour le secret qu’il cache. Nous connaissons celui de Léonora, et nous en découvrons d’autres au cours du livre… mais le mystère reste entier pour la majorité des passagers à bord du vaisseau Cupido.

Enfin, l’écriture de l’auteur est fluide et puissante. Elle vous donne envie de lire encore et encore, et vous plonge au coeur de l’action.  Victor Dixen nous amène et nous transporte avec lui à travers l’espace et le coeur de ses personnages. Embarquez avec lui!

Peut-être avez vous déjà lu cette série ? Si oui, qu’en pensez vous ??

A très vite les dragons!

Elise

3 réflexions sur “Chronique #9: Phobos de Victor Dixen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s