Chronique #10: Marche à l’étoile

Processed with VSCO with  preset

Hello les dragons!! Aujourd’hui, je vous parle d’une lecture un peu différente de mes romans fantasy habituels: Marche à l’étoile, une histoire émouvante sur un jeune homme fuyant l’esclave dans le Sud des Etats Unis.

À 150 années de distance, un jeune esclave enfui d’une plantation du Sud des États-Unis et son descendant, un Américain d’aujourd’hui, entament une traversée. Des montagnes aux vastes plaines, des marécages aux grands fleuves, Billy marche sans répit, traqué par un chasseur d’esclaves. Son but, son étoile : conquérir sa liberté. D’une petite chambre new-yorkaise aux quartiers bourgeois de Bordeaux, Jasper avance dans les pas de son ancêtre. Sa quête : comprendre qui il est. 

Marche a l'etoile

Quand j’ai vu le titre Marche à l’étoile, bien sûr j’ai été attirée. Encore plus quand j’ai vu le sujet du livre: l’esclavage aux Etats Unis, un sujet dont on parle mais sur lequel on ne s’attarde pas. Comme s’il appartenait à un passé fort lointain, qui ne nous concernait plus. Sauf que ce n’est pas le cas. L’esclavage a laissé des marques indélébiles sur des peuples, et sur des pays. Et aujourd’hui, on peut encore voir les conséquences du racisme qui perdure, notamment aux Etats Unis. Et bien, ce livre parle de tout ça. de la façon dont les esclaves n’étaient même pas vu comme des hommes à l’époque, au fait qu’aujourd’hui cette histoire est preque effacée.
Nous suivons tout d’abord Billy, un jeune esclave en fuite, qui apprend peu à peu qu’il est un homme, pas une possession, et qu’il mérite la liberté. Le long de son chemin, nous en apprenons plus sur ce réseau qui aidait les esclaves en fuite, sur les enjeux géographiques et monnaitaires reliés à l’esclavage. Enfin, nous arivons au dénouement, en quelque sorte, de l’histoire de Billy.
J’ai dévoré cette première partie, j’avais peur pour le jeune homme, ce qui pouvait lui arriver. Je l’ai vu s’affirmer et mieux comprendre le monde qui l’entourait. Et enfin, j’ai poussé un soupir de soulagement quand il trouve la liberté.

Ensuite, petit bond dans le temps, nous retrouvons un descendant de Billy, qui retrouve son journal. Jasper (le dit descendant) va essayer de comprendre cet ancêtre, son parcours. Il va aussi découvrir un secret de famille bien enterré, qui va l’amener jusqu’en France. Si cette partie faisait un peu plus rocambolesque par moment, elle dénonçait aussi la présence effective du racisme, ou tout du moins le refus de reconnaitre l’histoire noire, notamment dans les Etats sudistes. On « oublie » qu’ici ou là il y avait une plantation, c’est mieux comme ça. Sauf que non. Ces descendants des esclaves, emmenés contre leur grès loin de leur monde, méritent de savoir ce que leurs ancêtres ont traversé, ce qu’ils ont vécu, leur incroyable force qui leur a permis de survivre et de s’en sortir.
Cette lecture m’a rappelé tout ça, et je ne veux pas l’oublier, car c’est des erreurs du passé que nous apprenons pour l’avenir.

J’étais déjà bien informée sur le sujet et ce livre a confirmé d’autres lectures, mais je le conseillerai vraiment comme lecture jeunesse ( plutôt que adolescente comme sa classification actuelle), pour se familiariser avec le sujet et ne pas ignorer ce pan de l’histoire qui nous concerne tous.

Voili voilou! N’hésitez pas à me dire en commentaire si ce livre vous tenterait!

A très vite!

 

Elise

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s