5 bonnes raisons d’essayer la trilogie Shades of magic

   

Hello les dragons! Ça y est, je viens tout juste de fermer le dernier tome de la saga Shades of Magic: Shades of Light. Un grand merci à Interforum Canada qui m’a envoyé une copie de Shades of Light et m’a permis de compléter cette saga!

Une lecture intense et une conclusion parfaite (et qui m’a un peu brisé le coeur, il faut l’avouer!) pour la trilogie de VE Schwab. Et qui m’a vraiment donné envie de vous convaincre de vous lancer dans cette aventure!! Donc voici 5 bonnes raisons d’embarquer avec Lila et Kell, d’un Londres à l’autre:

 

1.Un univers magique incroyable

   Imaginez: Londres, plein de couleurs, de magie et de beauté. Avec une famille royale aimée de tous (ou presque). Maintenant, imaginez encore: Londres, la magie a disparu, le roi a un pouvoir déclinant et les rues sont dangereuses pour le marcheur distrait. Encore une fois, imaginez: Londres, plus de couleurs, des meurtres pour s’accaparer le pouvoir du sang, et des régicides à n’en plus finir. La surprise: je ne vous parle pas d’un Londres à travers le temps, mais de trois Londres différents! Des univers parallèles et bien différents. Des couches de mondes si vous voulez, où l’on retrouve les Londres rouge, gris et blanc. Et caché, la « couche » la plus profonde: le Londres noir, où la magie a dégénéré et tout détruit. 


Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 

Résultats de recherche d'images pour « gif a darker shade of magic »
(Au Londres rouge, c’est la fête)

Bon les mondes parallèles c’est bien pratique, mais il faut pouvoir voyager de l’un à l’autre! Heureusement, il y a les Antari, ces magiciens du sang, les seuls capables de faire le voyage. Surpuissants, mais aussi très rares, ils permettent la communication entre les mondes. Une communication qui peut être très dangereuse….

 

2. Parlons un peu plus de la magie

Image associée
(La magie, c’est joliiii)

   Elle est omniprésente dans cette trilogie. Qu’un monde la possède encore ou l’ai perdu, tout le monde en parle! Elle est vue comme une force, un outil, voire une entité qui choisi ses représentants. 
Certains naissent avec, d’autres sans. Elle peut se concentrer sur un élément, plus rarement plusieurs. Et, de temps en temps, elle apparaît aussi dans le sang, créant un Antari. 


La première chose qu’il faut comprendre sur la magie, Lila, c’est qu’elle est vivante.

Mais la magie est aussi dangereuse, elle peut corrompre et détruire tout ce qui est sur son chemin. C’est ce qui est arrivé au Londres noir.


La magie, elle aussi, passait d’un monde à l’autre. Mais le problème, avec la magie, c’est qu’elle s’attaque à la fois aux esprits forts, trop ambitieux, et aux plus faibles, ceux qui manquent de volonté. L’un de ces mondes a fini par perdre toute maîtrise, toute mesure. Ses habitants se sont nourris de magie et vice versa, jusqu’à ce qu’elle dévore leur corps, leur esprit et leur âme.

Et c’est ce qui pourrait bien arriver aux autres Londres, suite à une imprudence du jeune Kell…

 

3. Kell, Lila et les autres!

   Et oui, bien sûr, une des bonnes raisons de lire cette trilogie, ce sont les personnages! VE Schwab a un talent incroyable pour faire naitre des personnages uniques et complexes, auxquels vous allez vous attacher malgré vous. Ils sont aussi bourrés de défauts: fierté, ambition, imprudence, ils n’en manquent pas. Et c’est ce qui les conduit souvent au coeur du danger. Kell, d’une part, fils adoptif de la famille royale, magicien de sang qui ne trouve pas sa place et qui s’oublie un peu trop souvent pour les autres. Lila, d’autre part, voleuse sans scrupule, qui ne pense qu’à survivre, être libre, et quitter son Londres gris en tant que pirate. Mais aussi tous les autres personnages que l’on découvre au cours du livre. Mon petit chouchou? Alucard!

Résultats de recherche d'images pour « gif pirate woman »
(On dit bonjour à Lila! – et on la contrarie pas!)


Je préfère partir à l’aventure, quitte à en mourir. Tout plutôt que de vivre immobile.

Un autre aspect que j’aime beaucoup niveau personnages: l’auteur n’a pas peur de les faire mourir ou vivre la perte. Vous savez, dans les livres où tout finit bien, on est soulagé mais en même temps un peu frustré, car en vrai, il y a forcément des personnages qui auraient pu/du mourir.
Et bien avec Schwab, vous n’aurez pas cette frustration! Car personne n’est à l’abri! Le fait de ne pas savoir, à chaque nouvelle page, ce qui va arriver, rend la lecture bien plus passionnante.

4. Les relations entre les personnages

   Bien trop souvent, les romans fantasy Young Adult vont lentement mais surement prendre le chemin de la romance, et les autres relations en deviennent secondaires. Je ne vais pas vous le cacher, il y a aussi des relations romantiques dans ce livre. Mais il y en a aussi tellement d’autres, et elles ont une place primordiale! Notamment, les liens fraternels entre Kell et Rhy (le prince héritier du Londres rouge). L’amour entre deux frères est rarement exploré à ce point dans la littérature, mais quand on voit la dynamique entre ces deux personnages, on se dit que ça en vallait la peine!

 

Décidément, vous ne comprenez pas mieux que Kell. Notre lien ne date pas de cette malédiction. Vous vouliez qu’il soit prêt à tuer et à mourir pour moi, qu’il me protège coûte que coûte. Eh bien, Mère, votre vœu a été exaucé. Simplement, vous n’avez pas encore saisi que ce genre d’amour et d’attachement ne peut-être que réciproque. Moi aussi, je suis prêt à tuer et à mourir pour lui et je ferai tout pour le protéger. De Faro et de Vesk, du Londres blanc et du Londres noir. Et même de vous.

Résultats de recherche d'images pour « gif brother »
(En parlant d’amour fraternel!)

5. Une écriture moderne

   Et par là, je veux entendre que VE Schwab inclu dans son roman des personnages de couleur et LGBTQ. Et elle ne le fait pas en mode « tiens, je le mets là pour faire plaisir au gens et parce que ça se fait maintenant, j’en parle une fois puis c’est fini ». Non, elle le fait vraiment. Par exemple, Rhy est bisexuel, c’est dit clairement, et c’est totalement intégré à l’histoire, de façon naturelle. Il n’est d’ailleurs pas le seul dans l’histoire, et sa vie romantique plutôt agitée joue un rôle important dans le dernier volume de la trilogie. Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus mais j’ai adoré les développements de son personnage dans Shades of Light! Bref, tout ça pour dire que ces romans sont inclusifs et c’est pour moi un vrai plus!

Résultats de recherche d'images pour « gif man seduction »
(Bon ok, ce gif est un peu gratuit mais qui se plaint hein?)

Et voilà!! Si avec tout ça vous hésitez encore, je n’ajouterais qu’une chose: j’ai rarement été autant transportée qu’avec ces livres. FONCEZ!!

Anoshe!

Elise

12 réflexions sur “5 bonnes raisons d’essayer la trilogie Shades of magic

  1. ravenclawlibrary dit :

    J’ai trouvé ton article très bien écrit et il donne envie ! Malheureusement pour moi je n’accroche pas vraiment à cette série … J’aime l’univers, mais j’ai l’impression que l’auteure a un peu du mal à le mettre en scène, je trouve les débuts des livres trop longs et mous… Heureusement que les fins sont mieux et nous font presque oublier le début 😉

    Aimé par 1 personne

    • abookandacup dit :

      J’espère que tu donneras une chance au deuxième, c’est mon préféré! Quand j’avais lu le premier j’avais bien aimé mais sans plus et je ne comprenais pas l’engouement de tout le monde mais le 2 m’a vraiment transportée dans cet autre monde!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s