La Nouvelle Arche: une dystopie prometteuse!

La Nouvelle Arche par Julie de Lestrange
Format:
 Broché
Publié par: Michel Lafon
Top 3 Genres: Science Fiction, Dystopie, Young adult
Catégorie: Au feu/si vous n’avez rien d’autre à lire/A Avoir/Courrez l’acheter
Source: Copie offerte par l’auteure
Ajouter à: Babelio 

 

 

 

 

Hello les dragons, on commence la semaine avec une petite dystopie bien comme il faut: La Nouvelle Arche de Julie de Lestrange. Déjà, prennons deux minutes pour admirer le travail fait sur la couverture de ce livre. Je suis fan!

ON NE NAÎT PAS HUMAIN, ON LE DEVIENT. Spécimen : enfant maintenu en gestation artificielle pendant quinze années. Donne naissance à un membre actif et productif de la Communauté. Mathilde est l’une des premières. Aujourd’hui âgée de 20 ans, elle s’occupe des futures générations qui grandissent au Centre. Comme elle, ces spécimens n’auront pas d’enfance. Comme elle, ils naîtront, prêts à se battre, pour affronter l’ennemi invisible qui terrorise leur Communauté. Aussi, lorsqu’un mal étrange frappe certaines unités, Mathilde cherche à tout prix le moyen de les sauver. Et ce qu’elle découvre pourrait bien remettre en cause sa propre humanité. Mais peut-on être seule à changer le monde ? Désormais, elle n’a plus qu’un choix : se taire. Ou combattre.

nouvelle arche

Qu’est ce qui fait des nous des humains?

Si la Nouvelle Arche nous plonge dans un univers dystopique classique (une population isolée, le contrôle du gouvernement sur la population, les technologies avancées et une mystérieuse guerre), ce roman se différencie par le sujet qui sous tend à chaque page: qu’est ce qui nous rend humain? Comment voit-on le monde et les autres quand on a passé ses 10 ou 15 premières années dans un placenta de synthèse, sans apprendre des autres, sans apprendre à se connaître? C’est le personnage de Mathilde qui nous guide à travers ses reflexions et remises en question et j’ai bien aimé suivre son évolution au cours du livre. Les autres personnages servent plus d’appui à Mathilde qu’à avoir une identité propre, ce qui peut passer pour un premier livre, mais j’espére vraiment que le deuxième tome leur donnera plus de substance.

Un petit je ne sais quoi

Dans les dystopies, il y a une tendances à cacher les choses, à garder les révélations pour la fin, le livre d’après. Ça nous met en haleine et nous donne envie de poursuivre la lecture. L’envers de cette façon d’écrire? C’est que parfois l’auteur ne donne pas assez d’éléments pour bien nous encrer dans son monde. J’ai trouvé que c’était un peu le cas ici. L’histoire manque de liant, de ces petits éléments qui la rendent encore meilleure et plus « réaliste ». L’autrice ici avait de très bonnes bases et idées, et je crois en elle pour développer la complexité de l’univers qu’elle a créé et ajouter les détails qui manquent en rendre l’histoire plus « dense ».

Une fin un peu rapide… mais qui ouvre sur un futur intéressant!

Si la plus grande partie du livre est faites de découvertes et de remises en question, la fin se fait plus active. Mathilde prend de nombreuses décisions, élabore des plans et détourne les règles quitte à se mettre en danger. Je dois dire que j’ai été quelque peu surprise par rapport à certaines de ces décisions. Je pense qu’elles auraient mérité un peu plus de développement ou du moins d’introspection. J’ai quand même apprécié les derniers chapitres qui montrent l’évolution que va suivre le deuxième tome, qui est pleine de potentiel!

En quelques mots

Une lecture agréable, avec un très bon potentiel dystopique, mais à laquelle il manquait un petit quelque chose (ce liant dans les détails dont je vous parlais) pour la rendre vraiment addictive. J’ai aussi beaucoup aimé les éléments scientifiques exposés dans ce livre et le monde que construit l’autrice, et je pense qu’il y a de quoi construire une belle saga!

Des bisous pailletés,

Elise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s