Amertume: une romance comme je les aime (ENFIN)

a44ed89d-bae9-40fe-b5cb-96cbdb359f32.jpg

Amertume par Sarina Bowen
Série: Le Grand Nord
Format:
 Broché
Publié par: Hugo Romance
Top 3 Genres: RomanceContemporainAdulte
Catégorie: Au feu/si vous n’avez rien d’autre à lire/A Avoir/Courrez l’acheter
Source: Copie offerte par Hachette Canada

 

Hello les dragons! Après mon petit coup de gueule dernièrement concernant les romances, je n’ai pas renoncé au genre (je suis persistante comme fille). Et je ne le regrette pas! Parce que j’ai trouvé le bonheur avec Amertume de Sarina Bowen. Une romance addictive et très très chaude!

Griffin s’attendait à tout sauf à tomber sur la fi lle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l’université. Audrey, quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.
Pourtant, ces deux-là vont se retrouver par hasard sur le domaine agricole de Griffin, promu à vingt-sept ans seulement chef de famille au décès de son père. En plus de la ferme familiale, il lui incombe désormais de s’occuper de sa mère, de ses trois frère et soeurs et d’un grand-père entêté, et n’a pas de temps à accorder aux petites bourgeoises superficielles qui débarquent de Boston avec l’intention d’acheter sa production de cidre à moitié prix.
Missionnée par une grosse entreprise de restauration, Audrey doit passer plusieurs jours dans la région pour négocier l’achat de produits biologiques. Elle réussit à séduire toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière, et aucun fermier grincheux et moralisateur ne parviendra à entraver ses ambitions de devenir chef.
Adversaires, leurs attentes face à la vie divergent radicalement. Manque de chance, l’alchimie sexuelle qui existe entre eux deux est au moins aussi exceptionnelle que la sauce top secret des enchiladas que mijote Audrey…

 

Des personnages bien construits

D’un côté, Audrey, qui rêve d’avoir son restaurant, et donne tout ce qu’elle a pour finir sa formation, malgré les obstacles sur sa route. De l’autre, Griffin, bien trop jeune pour assumer une ferme et la subsistance de toute sa famille, mais qui fait de son mieux. Et il a un rêve aussi: développer sa cidrerie. Dès le début, je me suis attachée à ces personnages qui sonnaient vrais et qui s’ouvrent au lecteur. L’alternance des points de vue permet vraiment de découvrir les deux protagonistes principaux de l’extérieur, comment ils se voient l’un l’autre, et de l’intérieur aussi, leurs doutes et leurs pensées secrètes. On voit leur relation évoluer au cours du temps, au fil des saisons, et se construire petit à petit.

L’auteure prend aussi le temps de bien développer le décor, il y a de la matière (oserais je dire de la chair) autour de la romance: la vie de ferme, le Vermont, la restauration, les personnages ne sont pas juste plantés là, ils ont une histoire et un monde dans lequel ils évoluent. Bon j’avoue je suis pas fan de l’abattage du cochon mais au moins on est bien planté dans l’histoire. J’ai appris pas mal de choses sur le cidre aussi :p

Qu’en est-il de la romance en elle même?

A savoir: le langage est un peu beaucoup cru par moment, et scènes de sexes très détaillées donc soyez prévenus! La relation entre Audrey et Griff est très très passionnée, même si il y a aussi plus que ça entre eux. Une amitié, de l’humour et bien sûr, de l’amour. Tout ce qu’il faut pour un duo d’enfer que j’ai adoré suivre de la première à la dernière page.

Et, malgré le sexe intense, malgré le mauvais caractère de Griffin, il y avait du RESPECT. Si Audrey disait non, ou seulement faisait sentir qu’elle n’était pas dans le truc, ou voulait arrêter, Griff n’insistait pas. Il écoutait et respectait les décisions et paroles d’Audrey. Il ne se montrait pas contrôlant ou harcelant. Et quand on était dans sa tête, certes il désirait Audrey comme un fou, mais il ne pensait pas qu’il allait l’avoir peut importe ce que elle voulait. Il la voyait comme une vraie personne! Comme quoi, on peut aussi trouver le meilleur en romance!

En quelques mots

Je dis OUI à cette romance qui m’a donné envie de visiter le Vermont, tester le marché de Norwich et vivre dans une ferme (nan je rigole, même le plus beau mec de la terre suffirait pas à me faire vivre dans une ferme). A part un langage un peu trop « parlé » pour moi à certain moment, ce livre fut un régal du début à la fin!

Des bisous pailletés,

Elise

4 réflexions sur “Amertume: une romance comme je les aime (ENFIN)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s