Broadway Limited: New York, New Yooooork!

 

Broadway Limited: Un diner avec Cary Grant par Malika Ferdjoukh
Serie: Broadway Limited #1
Pages: 
 608
Format:
 Poche
Publié par: L’Ecole des loisirs
Top 3 Genres: Historique, Romance, Spectacle
Catégorie: Au feu/si vous n’avez rien d’autre a lire/A Avoir/Courrez l’acheter
Source: Copie offerte par Gallimard Diffusion
Ajouter à: Babelio • Goodreads

 

 

Hello les dragons! Une nouvelle semaine qui commence, et pour vous mettre un peu de baume au coeur, je partage avec vous mon avis sur Broadway Limited, que Marie m’avait recommandé et qui est mon premier coup de coeur lecture de 2019!

Normalement, Jocelyn n’aurait pas dû obtenir une chambre à la Pension Giboulée. Mrs Merle, la propriétaire, est formelle : cette respectable pension new-yorkaise n’accepte aucun garçon, même avec un joli nom français comme Jocelyn Brouillard. Pourtant, grâce à son talent de pianiste, grâce, aussi, à un petit mensonge et à un ingrédient miraculeux qu’il transporte sans le savoir dans sa malle, Jocelyn obtient l’autorisation de loger au sous-sol. Nous sommes en 1948, cela fait quelques heures à peine qu’il est à New York, il a le sentiment d’avoir débarqué dans une maison de fous. Et il doit garder la tête froide, car ici il n’y a que des filles. Elles sont danseuses, apprenties comédiennes, toutes manquent d’argent et passent leur temps à courir les auditions. Chic a mangé tellement de soupe Campbell’s à la tomate pour une publicité que la couleur rouge suffit à lui donner la nausée. Dido, malgré son jeune âge, a des problèmes avec le FBI. Manhattan est en proie à l’inquiétude depuis qu’elle a cinq ans. Toutes ces jeunes filles ont un secret, que même leurs meilleures amies ignorent. Surtout Hadley, la plus mystérieuse de toutes, qui ne danse plus alors qu’elle a autrefois dansé avec Fred Astaire, et vend chaque soir des allumettes au Social Platinium. Hadley, pour qui tout a basculé, par une nuit de neige dans un train. Un train nommé Broadway Limited. 

broadway-limited.png

Giboulée, une pension qui vaut le détour!

Notre histoire commence avec l’arrivée de Jocelyn, un jeune français, dans une pension pour filles de New York. Et oui, avec un tel nom, nos amis anglophones se sont trouvés confus! Fort heureusement, Jocelyn est un as du piano et il va réussir à se faire une place dans la pension…et dans le cœur de ses habitantes! Commence alors pour lui l’aventure New Yorkaise. Et pas n’importe laquelle, mais celle de Broadway et du milieu du spectacle. Introduites par Jocelyn, nous découvrons aussi au cours du roman les autres pensionnaires de Giboulée, des jeunes filles qui toutes cherchent leur place au soleil: Chic, Manathan, Ursula, Hadley, Page et Etchika. Toutes bien différentes, avec chacune leur histoire et leur passé que nous découvrons peu à peu. J’ai vraiment adoré la facon dont la narration passait fluidement d’un personage à l’autre, un peu comme on suit un film ou une pièce de théâtre. Mon seul souci? Le nombre de personnages. Même en ayant fini le livre, je ne suis pas sure d’avoir bien identifiées toutes les pensionnaires de la Giboulée, mais je les ai toutes aimées! En particulier Hadley, dont l’histoire m’a brisée le cœur et donné envie de bondir sur le tome 2.
Ainsi, même si Jocelyn reste le personnage principal, nous avons de la chance de découvrir pleins de personnalités attachantes et de suivre leurs rêves de gloire. Je n’ai qu’une hâte: les retrouver très vite!

New York, après la seconde guerre mondiale

Mon grand plaisir dans ce roman: me plonger à New York à la veille des années 50, à l’époque de la naissance des grandes stars de Broadway et du cinéma; on croise donc au fil des pages Cary Grant, Woody Allen, Fred Astaire ou même Grâce Kelly. Et il y a aussi cette effervescence, cette envie de bonheur post guerre, avec des jeunes filles ( et un Jocelyn ) prêts à croquer la vie à pleine dents, à coups de belles toilettes, de danses et d’amour bien sûr. Mais tout n’est pas que glamour dans ce roman! L’autrice y aborde aussi les problèmes de racisme et la ségrégation, avec des personnages que j’espère voir encore plus dans le deuxième tome!

En quelques mots

Un roman qui m’a au départ décontenancée par son nombre de personnages mais dont j’ai adoré et dévore chaque page. Plein de glamour et d’émotions, avec des personnages auxquels il est impossible de ne pas s’attacher et au cœur d’un New York qui fait rêver!

Des bisous pailletés,

Elise

4 réflexions sur “Broadway Limited: New York, New Yooooork!

  1. Boldreadings dit :

    Je suis contente de voir que tu as aimé ce roman, c’est une vraie pépite ! Il mérite à être bien plus connu !
    Effectivement les personnages sont nombreux, mais je trouve qu’on s’y fait. Ils sont tous attachants pour des raisons différentes, ça permet de faire la distinction ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s