La Petite Boulangerie: une trilogie à dévorer avec délice!

40a49636-fdde-4da7-837c-cb705615ea42.jpg

La petite boulangerie (trilogie) par Jenny Colgan
Format: Relié
Publié par: Pocket
Top 3 Genres: Romance, Feel GoodAdulte
Catégorie: Au feu/si vous n’avez rien d’autre a lire /A Avoir/ Courrez l’acheter
Source: Copie offerte par  Interforum Editis Canada
Ajouter à: Babelio • Goodreads
Pour acheter le premier tome: CA  FR

 

Hello les dragons! Envie de lecture doudous pour cet hiver? D’un roman plein de douceur(s) à déguster avec un bon chocolat chaud? Moi oui! Et j’en ai prévu pas mal pour les prochains mois, à commencer par les Jenny Colgan, qui sont des romans parfaits pour ce sentiment cocooning qu’on recherche au coeur de l’hiver! J’ai d’ailleurs dévoré sa trilogie de la petite Boulangerie en début de mois, et ce fut un régal 😉

Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l’abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n’était qu’un break semble annoncer le début d’une nouvelle vie …

A la découverte des Cornouailles…

…Plus particulièrement de Mount Polbearne! Un bout de côte qui devient île au grès des marées. Isolé de tout. Et où la nature est belle et sauvage, dangereuse et magnifique. Nous plonger au coeur de tels endroits est vraiment un des points forts de Jenny Colgan pour moi. Elle me fait toujours voyager dans des endroits qui me font rêver, par leur simplicité, par le style de vie qu’ils offrent. Oui c’est sûr, je détesterais probablement me geler les pieds tout l’hiver si comme Polly je vivais dans un phare. Mais quand je lis que du haut de celui-ci, elle peut voir la mer sur des kilomètres, ça me tente quand même!

A chaque fois, Jenny Colgan nous montre des héroines qui choisissent une vie différente, plus simple, plus proche de la nature, mais de meilleure qualité aussi. Et dans le fond, c’est ça qui me parle. Et je pense que je ne suis pas la seule! C’est vraiment inspirant pour moi, et ça m’encourage dans mes propres projets de vie 😉

On fait du pain!

L’autre force des romans de Jenny Colgan, selon moi, c’est l’occupation de ses héroines: pâtisserie, lecture, cuisine… toutes ces choses qui permettent à ces jeunes femmes de s’implanter dans des villes ou des coins perdus, d’offrir aux autre un peu de douceur et de qualité de vie. Parce que bien sûr, les pains que fait Polly n’ont rien d’industriel. Elle les fait de A à Z avec des ingrédients de qualité. J’avais l’eau à la bouche en en lisant les descriptions! Encore une fois, du bon, du simple, avec des produits locaux. Jenny Colgan vient toucher à cet idéal que l’on peut avoir de vivre une vie simple et belle, entourée de bonnes choses, comme on n’en trouve plus si facilement.

En plus, elle est gentille, elle partage des recettes avec nous en fin de livre :p (Après, je ne cuisine pas trop donc hop, j’ai envoyé les photos des recettes à mon copain hehe).

C’est si facile alors de s’imaginer nous même dégustant le bon pain de Polly, avec du fromage de chèvre fait en région, au bord de l’eau. Impossible de ne pas être tenté!

Une romance un peu moins convaincante

En tout cas dans le premier tome! Autant j’adore les personnages féminins de Jenny Colgan quand il s’agit de leur décision de changer de vie, autant leurs décisions sentimentales (et leurs pensées par rapport aux hommes) me font parfois grincer des dents. Dans cette trilogie, ce n’était pas si mal, même si dans le premier tome j’ai trouvé certains aspects de la romance plutôt ridicules. Le deuxième était vraiment mieux à ce niveau là, rien à redire, j’ai même beaucoup aimé le quotidien de Polly et son amoureux, ainsi que leurs difficultés.

Le 3ème tome quand à lui est un peu différent, plus centré sur les relations familiales que sur la boulangerie ou la pâtisserie (qui étaient des éléments centraux dans les 2 premiers livres). J’ai trouvé ça un peu dommage mais en même temps, j’ai quand même apprécié ma lecture!

En quelques mots

La petite Boulangerie est une trilogie qui vous donnera faim et vous fera sourire. Elle vous donnera aussi probablement envie de tout quitter pour vous aussi vous installer dans un village de bord de mer!

Des bisous pailletés,

Elise

4 réflexions sur “La Petite Boulangerie: une trilogie à dévorer avec délice!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s