Le Secret de la Dame en Rouge: Paris et voyance au XIXème siècle

Processed with VSCO with a4 presetLe secret de la Dame en rouge par Béatrice Bottet
Format:
 Broché
Pages:  405
Publié par: Scrineo
Top 3 Genres: Young Adult, Historique, Surnaturel
Catégorie: Au feu/si vous n’avez rien d’autre a lire/A Avoir/Courrez l’acheter
Source: Copie offerte par Interforum Canada
Ajouter à: Babelio • Goodreads
Pour l’acheter: Fr • Ca

Hello les dragons! Un petit roman historique ça vous tente? Bien sûr, parce que c’est moi, il avait un petit côté surnaturel :p C’est parti, je vous donne mon avis sur Le secret de la Dame en rouge de Béatrice Bottet!

En cette fin du XIXème siècle, on prépare à Paris l’exposition universelle, et l’inauguration de la Tour Eiffel. Violette Baudoyer se réfugie dans la capitale après avoir fui sa famille, qui cherchait à la marier de force. Elle est recueillie par Madame Bouteloup, et formée à la voyance au sein de la bonne société. Florimond Valence est quant à lui journaliste aux Nouvelles du matin, et mouchardeur pour le commissaire Aristide Barjoux. Lorsque le corps d’une femme est découvert dans le quartier de Belleville, Florimond doit élucider l’affaire. C’est alors qu’il va croiser la route de Violette… Qu’a-t-elle à voir avec ce meurtre ? Est-elle menacée ? Florimond peut-il l’aider ?

Bienvenue à Paris

  Un Paris plutôt sympa quand on fait partie de la haute société: du glamour, des paillettes, des belles robes… et des voyantes! Parce que c’est la mode à Paris, il y a des voyants partout. Dans les rues pour les moins riches, mais aussi dans les belles soirées pour les privilégiés. Et parmi ces diseurs de bonne aventure chics, il y a la mystérieuse Dame en rouge… en fait Violette, une toute jeune fille qui a fuit un père abusif et un mariage arrangé. Si sa personnalité est fausse, son don lui est vrai! Violette peut voir le futur et le passé dans l’eau. Elle fait donc son chemin dans la haute et devient la coqueluche des beaux salons. Quand elle est Violette, par contre, elle vit avec Bouteloup qui lui a tout appris… mais à qui du coup elle doit beaucoup d’argent. Leur relation est assez complexe, mère-fille mais aussi presque geôlière et sa prisonnière. D’une façon ou d’une autre, Violette ne s’en sort pas trop mal, et arrive à représenter une jeune fille certes innocente à ses débuts, mais aussi féministe à sa façon, et malgré l’époque. Vous vous en doutez, j’ai beaucoup aimé cet aspect là!

Un meurtre à Paris

    Vous me direz, tout à l’air d’aller bien dans cette histoire…. mais je n’ai pas fini! Parce que Paris est aussi une ville de sciences et d’invention, et deux frères jumeaux ont décidé de créer une machine, fonctionnant de façon scientifique, pour prédire l’avenir. Le seul ingrédient qui leur manque? Le cerveau d’un ou d’une voyante pour faire fonctionner leur invention. Clairement, personne ne veut se faire retirer le cerveau, même si c’est pour le bien de la science! Mais les jumeaux maléfiques ne voient pas ça comme ça, et ils sèment des cadavres écervelés dans Paris.

   Le premier à comprendre que ces morts ont un rapport avec la voyance est un jeune journaliste de nuit, Florimond. Un personnage lui aussi haut en couleurs qui va se retrouver à enquêter sur les meurtres…et qui va bien entendu croiser la route de Violette!

   On suit donc les chassés-croisés de ces personnages à travers Paris, la volonté de liberté de Violette, le goût du risque de Florimond, et la quête scientifique des jumeaux Collenot. Ce qui est bien fait dans ce livre, c’est que l’on sait dès le début qui sont les coupables, et très rapidement le pourquoi de ces crimes. On en frissonne encore plus quand les autres personnages les croisent et ne se doutent de rien! C’était vraiment une façon originale de faire et de donner du dynamisme à l’histoire.

En quelques mots

Un roman historique young adult, avec des éléments surnaturels et des personnages uniques en leur genre, tout ce que je demandais!

Des bisous pailletés,

Elise

8 réflexions sur “Le Secret de la Dame en Rouge: Paris et voyance au XIXème siècle

  1. labibliothequecouleurpastel dit :

    Hello, merci pour cette chronique ! J’avais justement emprunté ce roman à la bibliothèque il y a deux mois mais avec tous les autres que j’avais pris en même temps je n’ai pas eu le temps de le lire alors qu’il me tentait beaucoup, maintenant, grâce à toi, si je l’emprunte à nouveau, je n’hésiterai pas à le lire en premier.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s