Bilan BD #03: Juin 2020

Hello les dragons et bienvenue dans mon 3ème bilan BD! Je ne fais pas de bilan de lecture du mois (j’oublie toujours + j’ai la flemme), mais pour les BD, je fais un effort! Et c’est parti pour mes découvertes de juin 😉

Dragon et Poisons – Bauthian et Morse (Editions Drakoo)

Savez-vous qu’il y a un dragon dans le puits aux souhaits ? C’est lui qui exauce les vœux des citoyens de Pâmoison. Enfin… ceux qui parviennent à triompher des dangers qui mènent à sa tanière : roses vénéneuses, singes venimeux et fielleuses Tricoteuses. Car, à Pâmoison, tout est empoisonné. Greyson le guerrier sans peur, Névo le médecin roublard et Natch l’ingénieure grande gueule sont les plus grands aventuriers de la cité. Ils sont aussi amis et concurrents sans pitié. Quand les premiers doublent la seconde et se lancent à l’assaut du puits, leur exploration finit en drame. Dix-neuf ans après, ce sont deux vieux losers qui repartent affronter le dragon. Leur but : réparer les imbécillités de leur « moi » du passé et accéder enfin à la gloire qu’ils méritent. Et peu importe si c’est comme ça que toutes leurs galères ont commencé, ils font confiance à leur bonne étoile ! Après tout, pourquoi s’inquiéter lorsqu’il suffit de faire un vœu ?

     Cette BD fut une jolie découverte, tant pour les planches que pour l’histoire! Un duo d’aventuriers amateurs qui ont un talent pour se mettre dans le trouble, un dragon aux pouvoirs magiques, une ville où les poisons font partie de la vie courante, voilà ce qui vous attend dans ce premier volume. Un tome qui lance l’aventure et va vous donner envie d’avoir la suite le plus rapidement possible! N’oublions pas non plus le personnage féminin qu’on voit au début et en fin d’aventure, que j’espère découvrir encore plus dans la suite. Je finirais en disant que l’on sent bien que cette BD a été créée par des femmes, et quand on se place dans un contexte fantasy, ça fait une différence!

Le Vol de la Sigillaire (Les Artilleuses #1) – Pevel et Willem (Editions Drakoo)

Nous sommes en 1911, dans le Paris des Merveilles – un Paris qui n’est ni tout à fait le nôtre, ni tout à fait un autre. C’est en effet le Paris bien connu d’Arsène Lupin, de Fantomas et des Brigades du Tigre… mais où vivraient des fées, des enchanteurs, des gnomes et même quelques dragons – ce qui n’est pas sans conséquences. Entre autres merveilles, la Tour Eiffel est en bois blanc, les Champs Élysées sont bordés d’arbres dont les feuilles rendent de la lumière dès la nuit tombée, et une ligne de métro mène directement à Ambremer, capitale du Monde Féérique.
C’est dans ce décor que les Artilleuses font un retour fracassant en se livrant à l’une de leurs activités favorites : l’attaque de banque à main armée. Aventurières et hors-la-loi, elles sont trois : Lady Remington, Miss Winchester et Mam’zelle Gatling. N’hésitant jamais à faire parler la poudre, elles sont connues de toutes les polices d’Europe. Ce coup, cependant, pourrait bien être leur dernier. Car le vol d’une mystérieuse relique – la Sigillaire – leur vaut d’être pourchassées non seulement par les Brigades du Tigre, mais également par les redoutables services secrets du Kaiser…

   C’était LA BD que j’attendais le plus de découvrir, depuis que sa sortie a été annoncée. Et quel plaisir de replonger dans le Paris des Merveilles créé par Pierre Pevel: des fées, des gnomes et autres créatures fantastiques ce mêlent ici à la société de Paris, pleine d’élégance.. et de complots. Dans un mélange de Belle époque et de Steampunk, on des héroines assez extra-ordinaires, braqueuses de banque professionnelles, qui se retrouvent mêlées à une conspiration autour d’un objet assez mystérieux…le tout avec de l’humour et des traits dynamiques dans les dessins, qui rendent l’histoire encore plus prenante! Vivement la suite! 

Une lune bleue dans la tête (Olive #1) – Cazot et Mazel (Editions Dupuis)

Olive, c’est l’histoire d’une fille de 17 ans, très timide et renfermée mais à l’imagination débordante. Un jour dans le monde onirique qu’elle s’est créée au fil des années débarque Lenny, un spationaute blessé et malade. Que fait donc cet homme dans son espace réservé où personne n’est jamais invité ?

   Si il y a un mot pour définir cette BD, c’est perplexité. On y suit Olive, une jeune fille assez particulière, ayant un monde intérieur si riche et développé, qu’elle quitte trop souvent le monde “réel” pour se plonger dans sa tête. Est-elle seulement extrêmement introverti, au point de préférer vivre dans son imaginaire? Ou est ce que ce monde qu’elle a créé est plus que ça, et serait réel à sa façon? Du début à la fin, les doutes sont là, et l’arrivée d’un astronaute disparu (dans la vraie vie) dans l’univers créé par Olive vient rajouter encore plus de questions à la liste que le lecteur a déjà! J’ai adoré les planches, et cette histoire tellement originale et intrigante! 

La fenêtre sur le cerveau (Terence Trolley #1) – Le Tendre et Boutin Gagné (Editions Drakoo)

La Panaklay, une multinationale, avait financé il y a une douzaine d’années, un laboratoire de recherches afin d’explorer les perceptions extrasensorielles de très jeunes enfants avant que leur fontanelle, la « fenêtre sur le cerveau », ne se referme. Norton, l’un des responsables du projet, révolté par l’exploitation de ces petits cobayes, avait saboté le laboratoire avant de s’enfuir avec deux des enfants les plus prometteurs.
Dix ans plus tard, la Panaklay vient de retrouver la trace de Norton. Celui-ci fait appel à son neveu, Terence Trolley, pour qu’il veille sur ses protégés. Tous ignorent que les étranges pouvoirs des enfants sont en train de se réveiller et qu’ils vont tout faire basculer. Ce sera un voyage sans retour au bout de la peur.

     Nous sommes ici dans un futur de science-fiction, avec de la technologie de pointe, des androïdes et j’en pense. Et en particulier, dans ce monde, il existe des enfants aux pouvoirs surnaturels. Comment? Pourquoi? On ne le sait pas. Tout ce qu’on sait, c’est que quelques uns ont réussi à échapper au gouvernement. Malheureusement, celui ci a retrouvé leurs traces et une course poursuite s’engage, dans laquelle ces enfants extraordinaires vont tout faire pour échapper aux griffes des agents lancés à leur poursuite.
J’ai un tout petit peu moins aimé cette dernière BD que les 3 autres (en même temps, j’ai adoré les autres, donc on peut dire que j’ai quand même beaucoup aimé celle-ci aussi haha!), en raison de la violence plus apparente dans les pages. Mais j’ai quand même très hâte de lire la suite ici aussi, car il y a pas mal de thèmes abordés dans cette BD, certains classiques dans la SF, d’autres plus particuliers, et que je veux en savoir plus sur ces enfants si spéciaux et leurs capacités!


Et voilà pour ce petit bilan BD! Est ce que vous en avez lu certaines? Ou y-en-a-t-il dans la liste qui vous tentent? Des choses que vous aimeriez que je change/ajoute pour le prochain bilan?

Des bisous pailletés,

Elise

MERCI À DRAKOO  ET DUPUIS POUR CES ENVOIS

2 réflexions sur “Bilan BD #03: Juin 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s