Les traitres de la Cour: Kelen se roule dans les ennuis de la première à la dernière page!

Les traitres de la cour par Sébastien de Castell
Série:
L’anti-magicien #5
Format: Broché
Publié par: Gallimard Jeunesse
Top 3 Genres: Young adult, Magie, Fantasy
Catégorie: Au feu/si vous n’avez rien d’autre a lire/A Avoir/Courrez l’acheter
Source: Copie offerte par Gallimard Jeunesse Montréal
Ajouter à: BabelioGoodreads
Pour l’acheter: Fr Ca

Hello les dragons! J’espère pour ceux qui avaient la rentrée que ça s’est bien passé, de mon côté je suis au milieu de mes vacances, ça passe vite! Mais je me motive encore (quoi que difficilement desfois) pour vous faire des chroniques! Et aujourd’hui, on retourne dans l’univers de l’Anti-magicien, pour un 5ème volume toujours palpitant.

Accusé de trahison, Kelen le mage sans pouvoir va être pendu haut et court. Comment échapper à ce sort funeste ? En assassinant la reine de Darome, avec l’aide de son complice Rakis le féroce chacureuil. Mais à la cour du plus grand empire du continent, les alliés d’hier sont les ennemis de demain…

Les mésaventures de Kelen contiuent en Darome!

Est ce que vous avez déjà vu Kelen en bonne posture? Evitant les ennuis? Non? Et bien ce n’est pas prêt de changer! Tout comme Kelen a appris des préceptes Argosi grâce à Furia (qui m’a d’ailleurs bien manquée dans ce tome!), il semblerait qu’il est aussi appris à se mettre de plus en plus rapidement dans l’embarras. Et le voilà donc, suite à une petite erreur tactique, à devoir se faire exécuter par la reine de Darome. Heureusement, le jeune magicien a plus d’un tour (de cartes) dans son sac, et il parvient à échapper à la mort… ça s’est le bon côté. Le mauvais, c’est que la reine (qui est en fait une enfant d’une dizaine d’années) le met à son service, et que sous couvert d’être son tuteur de cartes, il va en fait devoir naviguer les eaux troubles de la Cour. Entre les autres tuteurs qui abusent de la reine, les nobles qui veulent s’emparer du trône et les armées ennemies qui semblent menacer l’Empire Daroman, il y a de quoi faire. Et, au lieu de fuir tout ce bazar, Kelen se sent bien sûr obligé d’aider, sa conscience bien plus ancrée en lui qu’il ne veut l’admettre.

Et malgré Rakis qui essaie de le convaincre de voler l’or et partir loin très loin. Mais non, Kelen se même de tout, veut bien faire, fait en fait bien, mais on dirait qu’il lui manque toujours une carte dans le jeu, ce qui au final l’entraîne de catastrophe en catastrophe. Tout ce qu’il tente de faire bien (ou presque) se retourne contre lui. Et à un moment, il semble bien qu’il ne puisse plus faire confiance à personne, sauf à Rakis bien sûr! Comment va-t-il réussir à s’en sortir entre duels, tentatives d’assassinats et coups d’état? A vous de le découvrir!

Je dois dire que même si je me suis régalée avec ce tome, je l’ai un peu moins aimé que les précédents. Déjà, il n’y a plus Furia, et c’est vraiment une grosse perte, j’espère qu’elle va revenir prochainement car la série perd de la saveur sans elle. Ensuite, parce que nous n’apprenons rien de nouveau sur l’ombre au noir dans ce tome, Kelen ne l’utilise même pas! ça fait quand même un moment qu’on suit cette histoire d’ombre, ça serait intéressant que soit il se passe quelque chose, soit Kelen est une révélation et l’accepte et s’en serve, par exemple!

En quelques mots

Je me régale toujours de plonger dans cet univers, et cette fois-ci notre tour du continent continue avec l’Empire Daroman. Kelen est fidèle à lui même et se retrouve dans les pires situations, mais j’ai quand même eu des petites déceptions par rapport aux autres tomes. Donc, j’attends le 6ème tome au tournant!

Des bisous pailletés,

Elise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s